Le green IT Tout savoir sur le green-IT
Définition du green IT
Definition green IT
Qu'est-ce que le green-IT ?
Le green IT ou green computing, a pour objectif de réduire l'empreinte carbone générée par les Systèmes d'Information des entreprises tout en leur permettant de réaliser des économies.

Définition plus précise :
Le green-IT, selon la définition du Journal officiel de la République Française du 12 juillet 2009, les écotechniques de l'information et de la communication, en abrégé éco-TIC, sont des techniques de l'information et de la communication dont la conception ou l'emploi permettent de réduire les effets négatifs de l'activité humaine sur l'environnement.
Les axes du green IT
Ordinateur Portable Green

Les deux axes majeurs de développement du green-IT sont :

  • L'utilisation de produits verts à faible consommation d'énergie.

Les éditeurs et les constructeurs redoublent d'efforts afin de mettre sur le marché des produits qui consomment moins d'énergie et des logiciels intelligents capables de gérer l'utilisation des ressources en temps réel.

  • La mise en oeuvre de la virtualisation des serveurs et des postes de travail.

La virtualisation permet de réduire le nombre de machines utilisées dans un Système d'Information tout en apportant puissance de traitement, évolutivité et maitrise des coûts !

Le green IT 2.0 ou "IT for green"
Terre Recyclage

On parle aujourd'hui de green IT 2.0 ou encore de l'IT for green ; qu'est-ce que c'est ?

Selon certaines définitions, le green IT traditionnel ou green IT 1.0 consiste à abaisser les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) en réduisant l'empreinte carbone des Systèmes d'Information ou de l'informatique en général. C'est en substance ce qui est expliqué plus haut dans les axes du green IT.

Dans cette approche, le green IT 2.0 ou "IT for green" consiste à réduire les GES de l'ensemble de l'organisation par l'emploi des nouvelles technologies informatiques comme la téléconférence ou la télé-présence et à revoir les processus métiers dans le même but. C'est ce que nous proposons dans ce que nous nommons les attitudes éco-responsables.

Pour nous, il n'y a pas de débat : le green IT est un projet global et l'un ne peut pas aller sans l'autre. Grâce au green audit, c'est de façon simple et progressive qu'une entreprise ou une organisation passera du green IT 1.0 au green IT 2.0 car ceci s'inscrit dans une démarche plus large qui est celle du développement durable.

Attitude éco-responsable
green IT'tudee

Adoptez la green IT'tude ! L'utilisation de produits informatiques verts et la virtualisation sont les deux premières étapes à mettre en oeuvre dans un projet green IT.

Dans une démarche de développement durable, il en existe d'autres :

  • Politique de recyclage des déchets informatiques
  • Campagne de communication interne sur les bons usages des matériels
  • Réduction des volumes d'impressions superflues
  • Optimisation des moyens de communication
  • Diminution du nombre de voyages des collaborateurs
  • Développement du télétravail
  • Modification des processus métiers sous contraintes environnementales
Quelques chiffres
Sablier

Les chiffres suivants sont plutôt éloquents et parlent d'eux-mêmes.

  • L'informatique génère 2 % des émissions de CO2 liées à l'activité humaine. Autant que l'ensemble de la flotte aérienne mondiale ! (source Gartner Group).
  • Aujourd'hui, la plupart des serveurs et des postes de travail ne sont utilisés qu'entre 8 et 15% lorsqu'ils sont allumés (sources VMware).
  • En France, la consommation des TIC est comprise entre 55 et 60 TWh par an, soit 13,5 % de la consommation d'électricité par les applications finales. (source Ministère de l'Environnement)
  • Le coût énergétique peut aujourd'hui représenter jusqu'à 40 % du budget informatique global d'une entreprise (source Orange Business Services).
  • Avec la Virtualisation on pourrait faire passer le taux d'utilisation des serveurs de 20% en moyenne aujourd'hui à près de 90% (source PC Energy Report).
  • 35 à 50% de l'électricité consommée par un centre informatique sert à refroidir les serveurs (Source Gartner Group).
  • Pour 1€ dépensé dans l'achat d'un ordinateur, il faut dépenser en plus 50 centimes en énergie. Et pour le même ordinateur il faudra prévoir 71 centimes dans 4 ans (Source IDC).
  • Un Euro dépensé en matériel informatique induit l'émission de 900 kg CO2 (source Ademe)
Les éco-labels
Eco-label

Il existe aujourd'hui toute une série d'éco-labels relatifs à différents points : consommation, fabrication, recyclage...

  • Blue-Angel définit un ensemble de critères très larges tels que la prise en compte du recyclage dès la conception des produits, la diminution des pollutions lors de la fabrication du produit, la réduction de la consommation d'énergie, des émissions chimiques, du bruit, et enfin, la prise en compte de la fin de vie du matériel informatique. En savoir plus...
  • EPEAT est une base de données qui permet aux entreprises d'évaluer et de comparer des matériels informatiques en fonction de leurs caractéristiques écologiques. En savoir plus...
  • TCO était d'abord conçu pour distinguer les écrans de bonne qualité et respectueux de l'environnement, l'éco-label suédois couvre maintenant les PC et serveurs, les téléphones mobiles et les imprimantes. En savoir plus...
  • Eco-Label est une tentative de l'Europe visant à instaurer un éco-label global pour l'ensemble des produits de consommation, dont l'informatique. En savoir plus...
  • Energy Star, actuellement dans sa version 5, vise uniquement l'efficacité énergétique des matériels informatiques. En savoir plus...
  • 80plus a pour objectif d'augmenter l'efficacité énergétique des alimentations électrique des matériels informatiques. En savoir plus...
Qu'est-ce que le green washing ou greenwashing ?
Greenwashing

De nombreuses entreprises sans scrupules commencent à proposer des produits "verts", écologique ou moins nocifs pour l'environnement alors que ce n'est pas toujours vrai.

De même, de plus en plus de sociétés de services se "peignent" en vert et prétendent prendre en compte l'environnement dans leur démarche ou dans leurs solutions. Green IT Consulting est née dans le vert et son principe fondateur a été celui de la prise en compte initiale de l'impact environnemental des services, des produits et des solutions qu'elle propose. Nous n'avons pas attendu des années pour aujourd'hui enfiler nos habits éco-responsables. Notre entreprise a été créée par des professionnels faisant partie des pioniers en la matière.

La réglementation

Théoriquement, les entreprises se doivent de respecter les réglementations suivantes :

  • DEEE : La directive dite DEEE (Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques) a pour objectif de réglementer la collecte et l'élimination des DEEE au sein de l'Union européenne. C'est la directive 2002/96/CE du 27 janvier 2003. En savoir plus...
  • ROHS : La directive ROHS (Restriction d'utilisation de substances dangereuses pour l'environnement) à quant à elle pour objet la limitation des produits dangereux contenus dans les DEEE. Elle a été transposée de la directive Européenne 2002/95/CE en droit français via le décret DEEE 2005-829 du 20 juillet 2005. En savoir plus...
  • EuP : La nouvelle version de la directive EuP (European Energy using Product) devrait aller encore plus loin et peut-être même recouvrir les directives DEEE et ROHS. En savoir plus...
Tweets
    2009 - 2014 www.greenit-monaco.com Green IT Consulting all rights reserved. - Informations Legales